Vous êtes un acteur privé de la construction des Villes Intelligentes

08 mars 2018 - 31 déc 2019 en cours Participer

Extraits du rapport

« Les « services publics urbains de base » sont ceux qui concernent la mobilité, l’énergie, l’éclairage, l’eau et l’assainissement, les déchets et les communications. La modernisation de ces services constitue un élément fondamental, au cœur de l’action et de la définition des villes intelligentes.» 
 
« Désormais, il s’agit moins de distribuer l’énergie que de repenser cette distribution afin d’aller vers d’autres formes de consommation de cette énergie. De ce point de vue, au coeur des énergéticiens, ce sont surtout les électriciens qui sont impliqués dans la réflexion autour des villes intelligentes.» 
 
« Le rôle des start-up dans la mise au point de nombreuses applications utiles aux usagers des différents modes de transports publics ou privés joue un rôle tout à fait éminent. En lien le plus souvent avec “l’ouverture des données” par les collectivités, ces start-up rivalisent d’imagination et d’inventivité pour simplifier la vie des usagers de la ville. Comme le rappelle le rapport J-J. Kegelart et alii : “La mobilité apparaît actuellement comme le domaine le plus mature en termes d’innovations. Le secteur est porté notamment par les dynamiques de l’Open Data et du déploiement de systèmes d’informations multimodaux”. »

« Au travers de la « modernisation » des services rendus par la ville à sa population, il est question de promouvoir l’activité économique des entreprises françaises à l’international, la culture et la langue française, mais aussi une certaine conception de services publics et de la démocratie. »