Vous êtes un acteur privé de la construction des Villes Intelligentes

08 mars 2018 - 31 déc 2019 en cours Participer

Témoignages

 

Marc BOILLOT
EDF, Directeur de la stratégie et des grands projets d’ERDF


« Il faut apprendre à travailler ensemble à l'international, en consortium, à travailler sur des formats acceptables par tous, définis à l'avance, normalisés »

Lucie MARCHANDEAU
Groupe Eiffage, Direction Développement Durable et Innovation Transverse, Pôle Ingénierie durable


« Développé à Astana, capitale du Kazakhstan, dans le cadre d’un FASEP lancé par Bercy et le MAE, le projet Astanaible est un démonstrateur qui utilise la technologie des jeux vidéo. Il s’agit de penser la ville pour une offre multimodale de transports. C’est un démonstrateur du savoir-faire français ».
 

Fabien GARNIER
Groupe VINCI, Directeur du marketing stratégique et Développement urbain

 
« Créer des « démonstrateurs industriels de ville durables » qui auraient trois objectifs : encourager les entreprises françaises à collaborer entre elles ; constituer des show-rooms, des vitrines d’innovation, capables d'accueillir sur le territoire des délégations étrangères ; faire le retour d'expérience de ces projets d'innovation et pouvoir identifier les points bloquants et les leviers à mettre en place. »

Gérard WOLF
Fédérateur Ville Durable à l'international -Vivapolis International / MEDEF International : Président de la Task Force Ville durable et Vice Président Comité Afrique


« Il faut prendre en compte la chaîne de valeur de la ville. (…). Là-dessus, l’offre française, la spécificité française, c’est d’être présente dans tous les segments de la chaîne de valeur, avec de grands groupes et PME voire des TPE. Pourquoi cette spécificité française ? Elle est liée à la reconstruction des années 1950. On a eu des leaders mondiaux » 
 

Frederic GALLOO
EVESA, Président

 
« On gère l’éclairage public, la vidéoprotection, les bâtiments publics, les carrefours à feux, les bornes d’accès, les journaux électroniques et plateformes numériques de services, le stationnement intelligent, la géolocalisation, les applications smartphone (...). On est opérateurs de villes. Contrairement à un GAFA qui sait gérer une plateforme, nous, on sait gérer la ville. Il y a un événement particulier ? On augmente la lumière, on s’adapte, on connaît la problématique. La ville intelligente, c’est la connexion à tout un tas de services. Pourquoi déployer plusieurs réseaux de collecte : eau, gaz…? Avec un seul réseau, on peut faire le service. »

Alain ASSOULINE
Vice-président du CINOV-IT


« Dans la transition vers la Smart City, les villes, souvent attirées par les grandes firmes ne doivent pas oublier les TPE-PME du numérique. Il en existe 50 000 en France. Il s’agirait de les promouvoir, ce sont les premiers ambassadeurs du numérique, ce sont des connecteurs »