Vous êtes un acteur privé de la construction des Villes Intelligentes

08 mars 2018 - 31 déc 2019 en cours Informations

Ajouter une contribution

Photo de profil

Liste des contributions

La ville Française est aménagée par le paysage (en partie)
Les bases de reflexions sur lesquelles ont été construites nos villes française sont passés par la prise en compte des infrastructures vertes et le contexte dans leur aménagement..

Aujourd'hui, l'ingénierie verte et bleue sont attendues pour répondre aux enjeux urbains colossaux de demains (en France et à l'international). Ce sont aussi des attentes des habitants des villes (plus de parc, de jardin, de lieux frais!).

Les experts Français savent aménager la ville intelligemment (depuis le siècle des lumières) et sont sensible à l'intégration et au long terme du développement.

Je pense donc qu'avant d'engager une réflexion vers le tout data virtuel (qui évaluera, constatera c'est tout), il est nécessaire de se replonger dans la réalité de nos savoir-faire français pour les valoriser en France et à l'Export sur la qualité de nos villes vertes et poursuivre l'innovation de "la ville à la Française".
Intégrer la France dans le réseau international des acteurs de la Ville
En effet, il existe un modèle français de développement urbain : centré sur l'humain et les citoyens et de plus en plus sur la qualité de vie et l'environnement (espace piéton, mobilité douce, végétalisation, ...)
Ce modèle peut être exporté en intégrant la France dans le réseau international des acteurs de la ville. C'est en faisant agir sur notre territoire l'ensemble des meilleures sociétés du monde, qu'elles découvriront notre modèle et nos savoir-faire, tout en tirant toute la filière industrielle française vers le haut.
En favorisant les expérimentations, non seulement sur le plan technologique, mais ausi sur le plan contractuel (véhicule d'investissement, gouvernance, etc.) la France peut réussir le partage de son modèle à l'international.
Favoriser l'émergence de démarches, méthodes et outils numérique libres et mutualisées
A l'instart de la Fabrique des Mobilités initiée par l'Ademe qui a pour but de faire émerger et UTILISER ces plateformes et méthodes dans le domaine du transport. Ainsi l'ensemble de la filière Transdev, Ratp, SNCF et une galaxie de start-up peuvent construire leurs services au delà.

Il serait utile qu'un acteur de l'Etat et les collectivités se regroupent pour favoriser le soutien et l'utilisation de telles plateformes dans le domaine de l'urbanisme collaboratif.

Car si ces plateformes sont réellement utiles et innovantes, elles seront mondialement utilisées tout en conservant un lien au pays d'origine, soit un avantage compétitif pour les filières françaises.
Promouvoir la garantie de la protection à la vie privée
La France est forte d'une culture de protection des données à caractères personnelles depuis la loi Informatique & Libertés de 1978 jusqu'aux recommandations de la CNIL qui font quasiment état de loi au sein de l'UE quant aux dispositions de mise en oeuvre du règlement européen opposable 25 mai prochain (RGPD).

Ce soucis de la protection de la vie privée dans la complexité de l’hyper-connectivité et de l'avènement de l'Internet des Objets doit être un fer de lance de la fabrique française. Ceci afin de disposer d'un modèle de smart city alliant services numériques à fortes valeurs ajoutées ET respect de la vie privée.
Stimuler la collaboration entre les entreprises / collectivités / citoyens
En créant des moments de rencontres pour dégager les idées de projets.
En utilisant des outils adéquats pour modéliser, simuler ...
En montrant qu'il faut penser le bâtiment dans le quartier , dans la ville , dans le territoire
Avec une approche holistique : un projet d'aménagement doit prendre en compte tout autant l'urbanisme, que les impacts en matière de mobilité et les besoins en sécurité
Convaincre les collectivités et les entreprises du ROI du projet envisagé tout autant financier qu'en retour sur l'impact sociétal